mardi 15 septembre 2015

Pains hamburgers maison ultra moelleux


Faut que je t'avoue un truc mon p'tit gnou.
J'aime une chanson de merde. Mais alors, t'as même pas idée comme elle est bien gratinée celle-là!
Je te sens trembler dans ton caleçon, toi qui pensais que je n'écoutais QUE du bon son élitiste-bobo dans le domaine "chanteur mort ou presque".
Là je t'avoue, le chanteur il est bien vivant et ça s'entend pas qu'un peu. Y a tellement de vie dans sa voix que t'as limite envie de lui poser un boum-j't'attrape dans la salle de bain; entre la baignoire pleine d'eau et son sèche-cheveux... si tu vois c'que j'veux dire.

Bon finalement, j'te dis pas. Tu vas te moquer de moi.


Ok, j'te l'dis. Mais après je t'explique pourquoi j'adore cette chanson, et je file me cacher dans un coin jusqu'à ce que t'arrêtes de rire.
Acheum (raclement de gorge).
"Du Swagg" de Maître Gimms.

Ha ha ha ha ha HAAA Haaa Ahhhh. T'es hilare, hein?

Le truc, c'est que je vais deux fois par semaine à l'aquagym. Oh, eh, ça va, j'te vois v'nir; c'est pas le genre "aquagym de mémé". Même s'il y en a justement, des mémés. Pourtant c'est l'soir, à c't'heure-là elles devraient déjà être couchées! (désolée les mémés j'vous aime quand-même, hein!)

Bref, l'exercice que je préfère par-dessus tout à l'aquagym, c'est quand on doit toutes marcher dans le même sens, puis dans l'autre jusqu'à ce que la piscine fasse des vagues et qu'elle déborde façon tsunami. Je suis une vraie gamine, ça m'éclate, je voudrais vider la piscine tellement c'est drôle.
Et la musique qui accompagne ça, j'te l'donne en mille, c'est "du Swagg, baby, du Swagg, ça prend des piges et des piges, du swagg, une décennie!" Et vas-y que j'tape dans mes mains comme une zinzin, ça me file une pêche de dingue et j'ai même pas honte parce qu'on est toutes dans le même état de transe.

Voilà, je me suis confessée. Je ferai 8 "notre père", 3 "je vous salue Marie" et 5 "j'écouterai plus de chanteurs vivants".


En attendant, j'ai beau me taper la honte avec ma chanson de chanteur même pas un peu crevé; moi, je vais bouger mon p'tit corps à la piscine.
En même temps il vaut mieux, vu tout ce que je suis capable de m'enfiler... j'en ai pour preuve ces super pains à hamburgers maison ultra moelleux! T'oublie tout de suite les pains industriels, ceux-là, ils claquent des fesses et pas pour rire. Après les avoir goûtés, tu voudras te nourrir exclusivement d'hamburgers et ça c'est pas swagg pour ton popotin, believe me!

Cette recette, je l'ai trouvée sur le blog de "C'est ma fournée". Tu sais le blog de foufou qui te donne envie de tester chaque recette? J'ai rien changé, parce que les pains sont parfaits comme ça.


Bon et sinon si tu veux t'éclater, tu peux me rejoindre sur ma page FesseBouc, je suis aussi sur Instagram depuis peu (j'suis une ouf!) (bon j'comprends rien aux hacheux-tagueux pour le moment)
Allez je te laisse en compagnie de Ben Harper "A house is a home" tiré de son superbe album "Childhood home" qu'il a réalisé avec sa maman. Et puis il faut bien le dire, il est bien plus canon que Maître Gims! Et ce sera parfait pour accompagner ces délicieux pains à hamburgers.

Ingrédients pour 9 pains à hamburgers (des gros)
  • 600 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 oeuf entier + 1 blanc d'oeuf
  • 180 g de lait
  • 130 g d'eau
  • 10 g de sel
  • 25 g de sucre en poudre
  • 30 g de beurre très mou
  • graines de moutardes, poivre à l'ail, mélange de céréales pour la garniture
Comment qu'on fait?
  • Dans le bol du robot, verser la levure dans l'eau et le lait tiède. Attendre environ 5 minutes puis ajouter la farine, le sucre, le sel et l'oeuf. Mélanger le tout brièvement.
  • Ajouter le beurre mou et pétrir une dizaine de minutes avec le crochet.
  • Couvrir avec un torchon humide et laisser lever la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume (entre 2 et 3 heures).
  • Dégazer et faire 9 boules de tailles plus ou moins identiques, les déposer sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé et les aplatir légèrement. (Prévoir deux plaques à biscuits, ici on aura besoin de faire deux fournées)
  • Laisser pousser la pâte une seconde fois, en attendant 1h environ.
  • Préchauffer le four à 170C chaleur tournante.
  • Badigeonner les pains de blanc d'oeuf à l'aide d'un pinceau et parsemer de graines en tout genre. Moi j'y ai mis des graines de moutarde, du poivre à l'ail et un mélange de céréales.
  • Enfourner entre 15 à 20 minutes et laisser refroidir immédiatement les pains sur une grille. Les pains ramollissent enfin au bout d'une dizaine de minutes et deviennent tout moelleux.
Bone Appétouze!

6 commentaires:

  1. Noooonnnn !!! Pas Maître Gimmsssssss !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca m'vénère! OUhhhh yeahhh han han! J'préfère maître Grimms :D

      Supprimer
  2. Ah mais non Scarlett !!!!! Pas Maitre GIms !!!!!!! mon quotidien depuis des mois !!!!!!!! Mes gosses ne jurent que par lui, tu peux venir vivre ici !!!! (mais fourbe que je suis je ne leur ai pas encore acheté d'adaptateurs amerlocs pour brancher leur radion alors je ne l'entend plus en ce moment !!!!! et ici on a d'autre daube mais pas ça !!!!)

    Je te kiss et je vais les faire tes buns, pour mon barbeuc du week end !!!
    XOXOOXOXOXOX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'est vrai que les Américains écoutent pas mal de musique de merde!
      Mais on peut aussi trouver des pépites! Tu regardes VH1? Y a le storyteller de tps en tps avec un invité au top!!
      Bisous ma poule

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...