mardi 1 décembre 2015

Gâteau roulé à la confiture de Noël


Y a des chanteurs comme ça, que tu peux pas blairer mon bichon? Quand tu les entends à la radio, t'es obligé de zapper pour ne pas être grognon le reste de la journée?
Moi ça me fait le même effet avec Stéphane Eicher, Nolwenn Leroy ou bien encore Axelle Red pour ne citer qu'eux. Je ne sais même pas vraiment t'expliquer pourquoi je ne les aime pas et à vrai dire si toi tu les aimes c'est tant mieux. On se ferait bien chier dans la vie si tout le monde aimait la même chose que moi!

Mais alors celle qui détient la palme d'or, dans la catégorie chanteuse qui me tape sur les nerfs; c'est Sia!
Tu le connais ce petit tic nerveux qui passe de ton épaule droite à ta clavicule gauche? Comme un frisson désagréable? Eh bien c'est exactement ce que je ressens quand je l'entends.
Et puis ce ton gégnard, plaintif...

Ah et il y a autre chose, quand elle chante j'ai l'impression que sa mâchoire est bloquée. Ca me fait mal rien que de penser comme tous ses muscles maxillaires doivent être crispés... on dirait qu'elle peut plus trop ouvrir la bouche. J'ai presque envie de lui prendre un rendez-vous chez un ostéo...
Elle me fait penser à un ventriloque avec ses lèvres qui s'entrouvrent pas trop pour te faire croire que c'est la bestiole en peluche à côté qui cause.

Oui voilà c'est ça.
Sia, quand elle chante elle me fait penser à un mauvais ventriloque qui se serait coincé la main dans une porte. Et cette porte je rêverais de l'ouvrir pour qu'elle arrête de me hurler sa douleur dans les esgourdes!

Bon, promis sur mon blog tu ne l'entendras pas chanter. Le masochisme, c'est pas mon truc... même si je ne laisserais pas dormir Christian Grey dans ma baignoire s'il venait passer la nuit chez moi. Christian, si tu me lis, range tes fouets et viens boire un coup d'cid' chez moi!
Je m'égare.
Bref, ce mois-ci j'ai bien l'intention de te bombarder de chants de Noël façon Sinatra. Eh oui toujours mon addiction aux chanteurs morts et à NoYel. Que veux-tu mon mammouth poilu, on ne me changera pas.


Et puisqu'on parle de Noël, laisse-moi te présenter cette divine confiture "Noël Enchanté" de la Cour d'Orgères maître confiturier sur la presqu'île de Quiberon (Breizh Power baby!). Une confiture de poires, éclats de noix et cannelle, en série limitée. Un truc de foufou à avoir en stock dans son placard pour les goûters réconfortants d'hiver. Bien au chaud chez toi quand les autres se les pèlent dehors. Tu peux aussi te l'enfiler avec des plats sucrés/salés... cette confiture est parfaite avec du fromage!

Je peux te dire qu'elle est succulente, c'est bien simple j'ai raclé le pot avec les doigts!
Moi c'est dans un gâteau roulé que j'ai décidé de te la proposer. Une recette fastoche comme d'hab mais qui en met plein les mirettes. Et puis sérieusement, c'est à se claquer les fesses par terre, pour être polie. Tu peux même claquer quelques nains sur le gâteau, un mini bouquet de houx et le tour est joué, ta bûche de Noël est toute trouvée!


Je te laisse en compagnie de "winter wonderland" du très charmant Sinatra. Allez, enfile ton serre-tête rennes, et gigote ta tête de gauche à droite!!
Et si tu veux causer avec moi des chanteurs qui te gonflent, de popote ou de ta life... bah rejoins ma page FesseBouc!


Ingrédients
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de sucre en poudre
  • 75 g de farine
  • 25 g de beurre demi-sel fondu
  • 1 pot de confiture de Noël La cour D'Orgères
  • pour la déco: du sucre glace et un bâton de cannelle

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 170 C.
  • Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige bien ferme avec le sucre vanillé. Réserver au frais.
  • Fouetter longuement le sucre avec le beurre, ajouter la farine et le beurre fondu. Enfin, y incorporer les blancs en neige en deux fois.
  • Étaler la pâte sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé, afin de former un rectangle.
  • Enfourner 12 minutes.
  • A la sortie du four, déposer un torchon humide tout de suite sur la génoise. Retourner le biscuit et décoller le papier sulfurisé. Rouler la génoise sur elle-même et la laisser refroidir.
  • Enfin, après l'avoir déballée, la recouvrir de confiture de Noël la Cour d'Orgères et l'enrouler à nouveau. Couper les extrémités en biais et déposer le gâteau au frais si vous ne le mangez pas tout de suite. Juste avant de servir, saupoudrer de sucre glace, et déposer quelques éclats d'un bâton de cannelle
Bone Appétouze!

4 commentaires:

  1. Nan la pire pour moi c'est Zaz! Elle me donne des frissons... d'horreur cette fille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Oui Zaz aussi peut vite me gonfler ;-)

      Supprimer
  2. ce roulé joliment présenté me donne très envie !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...