dimanche 28 octobre 2012

Macarons au Chocolat Noir


T'as dû remarquer que la Scarlett, elle publie moins en ce moment... un article par semaine c'est pas terrible terrible mais c'est tout ce que je peux t'offrir en ce moment étant donné que je suis overbookée de la life (genre la gonze qui s'invente une vie de working girl!). En plus de ça je n'avais rien de super delicious à te proposer.  J'ai dû essuyer quelques ratages culinaires; eh oui, ça arrive même aux meilleures (huf huf, saloperie de modestie). Le dernier en date: du vin chaud maison.
Que j't'explique un peu comment ça a pu arriver...
 Y avait cette bouteille de rouge qui tâche offerte par on  ne dira pas qui, qui traînait, ouverte depuis 3 semaines sur le plan de travail. D'un autre côté j'avais cette idée qui me trottait dans la tête, qu'après tout piquette ou pas; ça pouvait passer incognito une fois cuit dans un plat en sauce ou encore un bon vin chaud plein d'épices. Hinnnnn Hinnnn! (t'as reconnu le rire? Correct! C'est bien celui de Miss Fine).
Voilà donc le breuvage en train de mijoter avec les pitites épices qui vont bien; et moi la Scarlett je n'ai rien trouvé de mieux pendant ce temps que de me faire un petit gommage, un petit soin du visage; une manucure (enfin j'ai coupé mes ongles et mis du vernis en dépassant partout, t'emballe pas non plus); mis du vernis à la langoustine. T'as pigé... j'ai oublié la casserole de vin chaud sur le feu.
C'est l'odeur de vinasse  qui m'a alarmée! Je peux te dire que ça sentait le clodo dans la casbah!
Il ne restait qu'un demi centimètre de liquide dans la casserole, c'était sirupeux et surtout dégoulasse.
Une expérience désastreuse comme il peut m'arriver régulièrement! Hé hé!


Bon, trêve de blabla. Aujourd'hui je te propose une super expérience, celle de ma première réussite de macarons! Ouép! On se souvient de ma première fois avec les macarons à la cerise, pas jojo mais très bons? Eh bien je ne suis pas restée sur un échec et j'ai réitéré l'expérience en suivant le cours en live de l'Atelier des Chefs, et youpi tralala, it was perfect!




Pour accompagner ces délicieuses lichouseries, on écoute Stereophonics avec "Handbags and Gladrags". Ah le très très sexy chanteur de Stereophonics! Je voudrais pas avoir l'air de niquer sa réputation mais je tiens quand même à préciser qu'un certain dimanche 29 janvier 2006 à 20h; il avait la chiasse. Certes, on nous a dit devant la salle de concert qu'il s'agissait de la grippe. Mon cul. Il faisait froid, il y avait une épidémie de gastro au Carlton de Lille où il logeait cette semaine-là (merci DSK) et le zazar comme par zazar, PAF il annule son concert (enfin c'était la première partie d'Oasis... heureusement que Liâm Gallagher n'avait pas pris trop de coke ce soir-là). Je ne vois pas d'autre explication.
N'empêche, les stars ne connaissent pas l'immodium or what?

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!




Ingrédients pour les coques (environ 40 coques soit 20 macarons)
  • 150 g de poudre d'amande
  • 210 g de sucre glace
  • 130 g de blanc d'oeuf
  • 90 g de sucre en poudre
  • un peu de cacao en poudre (tamisé) type Vanhouten  pour colorer les macarons si souhaité.

Comment qu'on fait les coques?
  • Mixer le sucre glace et la poudre d'amande par pulsions de 30 secondes environ. Renouveler 4 à 5 fois. Si vous voulez colorer les macarons, vous pouvez ajouter la poudre de cacao tamisée avant de mixer.
  • Je ne tamise pas le mélange (ouhhhh la vilaine) mais libre à vous de le faire. En revanche j'aère un peu le tout en mélangeant grossièrement avec les mains.
  • Mettre les blancs d'oeufs dans la cuve d'un robot et fouetter vitesse moyenne pendant 2 minutes. Puis à pleine vitesse jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes (soit environ 2 minutes pour moi).
  • Ajouter 1/3 du sucre en poudre dans la cuve et battre à vitesse moyenne pendant 2 minutes (ça marche par 2 minutes, t'as remarqué?). Ajouter le 2ème tiers de sucre et continuer de battre 2 minutes mais puissance max. Enfin, ajouter le reste de sucre sans cesser de battre à la même vitesse et toujours pendant 2 minutes. La texture doit être dense, très très ferme et brillante.
  • Préchauffer le four à 160C chaleur tournante si vous voulez les enfourner rapidement. Si vous souhaitez les faire "croûter" attendre 3/4 d'heure avant d'allumer le four.
  • Pendant ce temps, se munir d'une spatule et commencer le "Macaronage". Pour cela: commencer en ajoutant 1/4 du mélange poudre amande/sucre glace dans la cuve de blancs. Exercer la technique suivante: "rabattre délicatement la préparation sur elle-même en prenant l'ensemble de la masse avec une spatule" (là je cite l'explication de l'Atelier des Chefs, je trouvais pas mieux comme mots). Continuer ainsi avec le 2nd quart et ainsi de suite avec le 3ème quart et le reste; jusqu'à ce que le mélange soit brillant et homogène.
  • Mettre le tout dans une poche à douille. Moi j'ai la super poche en silicone Attitude News .
  • Sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé; former des ronds réguliers bien espacés (ils vont s'étaler légèrement). Petite astuce pour que le papier sulfu reste bien collé à la plaque durant la cuisson : déposer un peu de pâte aux 4 coins de la plaque et coller le papier.
  • Claquer la plaque à biscuits pour enlever les éventuelles bulles d'air.
  • Laisser croûter à température ambiante le temps que le four préchauffe ou 1h si vous avez la patience d'attendre.
  • Enfourner pour 10 minutes. Vérifier la cuisson en soulevant une coque, si le dessous colle encore, enfourner à nouveau pour 2 minutes; jusqu'à ce que la cuisson soit parfaite.
  • Enlever tout de suite la fournée de la plaque pour arrêter la cuisson et attendre un peu avant de décoller les coques.



Ingrédients pour la ganache au Chocolat Noir(source Macarons Editions Marabout)
  • 250 g de chocolat noir à pâtisser
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 70 g de beurre demi-sel mou

Comment qu'on fait la ganache au Chocolat Noir?
  • Mettre la crème à bouillir dans une casserole.
  • Pendant ce temps, casser le chocolat en morceaux et le mettre dans un saladier.
  • Verser la crème bouillante sur le chocolat et le beurre en morceaux. Faire fondre le tout en remuant.
  • Réserver au frais.


Pour le montage
  • Mettre l'équivalent d'une cuillère à café de ganache (ça varie selon la taille des macarons) sur une coque, et fermer avec une seconde coque de taille identique. Mettre les macarons au frais.
  • Ils seront largement meilleurs le lendemain, ils garderont leur craquant sur le dessus et deviendront moelleux à l'intérieur. On peut les conserver cinq jours environ au frais.

Bone Appétouze!

21 commentaires:

  1. Mais que dire à part que je me suis régalée à lire cet article !!!
    Ca sent le clodo dans la csabah, mais franchement, j'en ris encore !!!
    Pis là, y'a la pub Hépar qui passe, avec la zic des 3 nanas qui chantent "Woo hoo woo hoo hoo", relation de cause à effet ?
    Quant à Liam, la sexytude incarnée, rhâ lovely...
    (merde, j'ai mis de la bave sur mon clavier)

    Quant à tes macarons, Hermé et Ladurée n'ont plus qu'à aller se recoucher !
    Bisouilles !!!

    RépondreSupprimer
  2. Alors là respect!tes macarons c'est trop d'la balle y sont parfaits... comme j'ai rit entre le rire de miss Fan qui résonne encore et que j'avais complètement oublié et la scène où je t'imagine avec ton vernis et la douce odeur de clodo qui arrive! ça m'parle complètement!

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je ne te l'ai peut-être jamais dit mais j'adooooooore les macarons (les sushis aussi, mais c'est une autre histoire ) !
    Et là je me régale des yeux (en fait je bave, argggghhh) et j'ai beau les plisser (mes yeux), histoire d'enlever cette image de ma tête, pas moyen ! Je vois tes macarons partout dans ma tête ! Et les photos de malade que tu envoies làààà ! Mais ça va pas non ?
    Tu as pensé à ceux qui ne pourront même pas croquer dedans, hein ???
    Bon, trêve de plaisanterie, va falloir que je me remette aux macarons... maintenant que je vais un peu mieux... en plus trop facile d'en faire à Ig bas... et je viendrai te narguer à mon tour, nananère !
    Allez bisous et bonne soirée quand même ;)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ! Moi jusqu'à présent j'ai juste tenté ceux au citron ! Maintenant que j'ai la recette pour ceux au chocolat, faut que je m'y mette ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. je suis déçue de ne pas pouvoir me délecter d'un bon vin chaud, mais tu es toute pardonnée ma Scarlett : tes macarons, ils sont ... A TOMBER!! Bravo!! j'en salive pour tout te dire!! slurp
    Bonne soirée. bisous, bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ils sont superbes tes macarons!!!! beau travail, en plus au chocolat....tellement irrésistibles!!!! :o)

    RépondreSupprimer
  7. Les photos sont invitantes! Superbes macarons, merci pour la recette!

    RépondreSupprimer
  8. vas-y Scarlett, tu gèreees! et viens pas couiner dans mes pattes pour me dire que la guimauve c'est dur, alors que tu fais des macarons de malade !

    RépondreSupprimer
  9. Ils sont impec tes macarons. Bravo !

    RépondreSupprimer
  10. Ce que tu m'as fait rire ma belle Scarlett!!! L'odeur de clodo a fini par me faire éclater de rire... je n'arrivais plus à arrêter! Comme tu vois, je suis un bon public lolll! Plus sérieusement maintenant, tes macarons sont d'enfer! J'adore! Je peux t'en piquer quelques-un ou tu les gardes rien que pour toi? Bises ma belle!

    RépondreSupprimer
  11. ah punaise hier j'ai laissé un com mais j'ai du m'arrêter au milieu pour hurler sur mes gosses parce qu'il n'est pas là !!!!!!
    Bon alors je disais que tes macarons ils déchirent leur race !! Foi de Marie qui rate toujours les siens !
    Et puis je disais aussi que je suis raide dingue des stéréophonics, alors ton choix de musique est une fois de plus parfait !
    Allez, bizzzzzz Scarlett !!!!

    RépondreSupprimer
  12. Je te préviens je vais les tester :o)
    Bon je vais les pandaisés un peu tu penses genre chocolat orange ou chocolat potiron ^^
    Moi aussi j'ai du mal à écrire en ce moment mais bon j'ai un travail prenant et un poil dans la main ( pour un panda remarque^^)
    je me suis inscrite au concours de macaron amateur à Paris go go go go

    RépondreSupprimer
  13. superbe ces macarons j'en pique deux ou trois, ça t'apprendra à me les mettre sous le nez!!! bisous

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour!
    Moi j'aime bien rigoler un peu quand je lis tes articles! ;-)
    Quelques remarques : au lieu de mettre ta piquette, t'aurais mis du vinaigre balsamique dans la casserole ça t'aurait fait une petite crème de balsamique qui fait son petit effet. Et ça n'aurait pas senti le clodo un soir d'été au fond d'une rame de métro …
    Et puis en ce qui concerne les rockeurs et autres êtres du désir qu'on trouve au bout d'une guitare, mieux vaut ne pas trop leur en demander niveau santé : à leur décharge, une vie de sex-drugs-and rock'n'roll, ça use son homme. Sauf Mick J. bien sur, mais bon, Mick … ahhhhh Mick …!

    RépondreSupprimer
  15. Ils sont vraiment très jolis ces macarons ! comme quopi il faut persévérer ça fini tjrs par payer ^^ Bisous !

    RépondreSupprimer
  16. J'ai bien rigolé, j'ai léché le clavier et l'écran de l'ordi et en ai plein les oreilles de bon son ! Que du bonheur... Bises Scarlett

    RépondreSupprimer
  17. waouw! en effet ils sont bien beaux tes macarons! moi je n'ai vraiment réussi que mes macarons au cur le moment: gout super, jolie forme, joli croutage! jusque là de bien bonne petites gourmandises tout de même! et tu m'as bien fait rire avec ton histoire de vin chaud!

    RépondreSupprimer
  18. Hey ¿Qué pasa? Plus aucune nouvelle de toi! Serais-tu déjà entré dans ta niche de doberman pour les "frettes d'hiver" comme on dit ici?
    Donne des nouvelles très chère!
    Bises!

    RépondreSupprimer
  19. extra ces macarons ! ma soeur en serait folle avec chocolat noir, waou =)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...