jeudi 23 mai 2013

Miniatures très chics au blé noir pour l'apéro


Tu devineras jamais ce qu'il m'est ENCORE arrivé! Il s'en passe des choses dans ma p'tite vie, t'as pas idée!
Zi ozeur dé, je suis allée au resto avec mon suricate de mari, ma langoustine de fille et mes beaux-parents. Objectif: manger des fruits de mer en pagaille, claquer du jus de crabe sur ton voisin, faire une course de décorticage de langoustines (les vraies, pas ma fille) et rincer mon gosier avec un bon vin blanc.
Le repas se passe sans encombre ou presque (mais pourquoi faut-il toujours qu'on nous claque plein de bulots dans les plateaux.... yeukkkkk!) quand je décide de faire une pause pour laisser le temps à mes comparses de rattraper mon avance. Je prends ma serviette, je nettoie le "gros" de mes doigts dégoulinant, je prends celle de ma fille et je peaufine... il en reste encore un peu entre les doigts....j'essaie de gauler la serviette du suricate qui se bat avec une huître, mais c'est l'échec total, il la chope au vol et me voilà sans serviette avec mes doigts dégoûtants quand soudain: "Alléluia!!". Je vois sous l'énorme plateau de fruits de mer qui dépasse de partout, bien planqué entre la mayo et le beurre; une coupelle remplie d'un liquide d'apparence transparent. Ni une, ni deux, j'y plonge mes gros doigts. Je prends mon pied à trempouiller tout ça, ça déborde un peu, mes doigts barbotent, ils sont contents.
Sauf que.
C'était pas le bol pour rincer les doigts... tu sais ce bol avec du jus de citron et de l'eau? Non. C'était pas lui.
C'était le bol avec la sauce échalote et vinaigre pour les huîtres. Vi. J'ai fait ça. Et of course tout le monde s'est foutu de ma tronche. Moi, la Bretonne, bouffeuse de fruits de mer invétérée; championne du monde de décorticage de langoustines et de crevettes, farfouilleuse en herbe quand il s'agit de dépiauter le dormeur ou l'araignée!
En même temps, moi j'ai pas l'habitude de bouffer les fruits de mer au resto, quand j'en mange, ils viennent du petit port à côté de chez moi, ils frétillent encore parce qu'ils viennent juste d'être pêchés. D'abord!
Bon ok, j'ai la vexe et pis f'est tout!


Comme vous le savez mes bichons, j'aime ma Bretagne plus que tout et j'adore vous la faire découvrir grâce à mon blog. J'aime pas le côté gnan-gnan qui est souvent associé à notre culture (chanteuses bidons, et j'en passe) et je voulais montrer que la Bretagne en cuisine, c'est pas seulement la crêpe complète. Je lui ai donné un petit côté moderne et chic justement à cette recette. Parce que c'est ce que nous sommes, nous les Bretons. Modernes et chics, tout en gardant nos traditions!




Pour faire les miniatures, j'ai utilisé une plaque en silicone avec 24 moules carrés qui ont un petit renfoncement, qui permet par la suite de garnir les bouchées. J'ai donc fait deux fournées.
Si t'as pas ce moule, c'est pas graf (comme dirait Steffie), tu peux verser un peu de pâte dans des moules silicone pour mini-tartellettes; tu obtiendras comme ça une petite base ronde. Tu peux aussi, si tu préfères ou que tu n'as pas de moule; faire des mini blinis avec la pâte dans une poêle un peu huilée, ce sera moins régulier mais très bon quand-même. Bref, t'as pigé, y a des solutions pour tout!


Alors surtout ne flippe pas en voyant toutes les étapes en dessous. C'est vraiment très très très simple à réaliser, et rapide aussi. C'est parce que j'ai voulu tout expliquer chaque étape pas à pas.
En plus, c'est top parce qu'on peut tout préparer la veille, à l'avance. Les bouchées peuvent se conserver au frais dans une boîte jusqu'au lendemain. Idem pour tous les ingrédients, même la chapelure et les tuiles, je les mets dans des petites boîtes en fer au frigo jusqu'au lendemain.
Les bouchées de blé noir nues peuvent aussi se congeler, eh ouais mes agnals, j'ai essayé. En même temps, on allait pas grailler 50 bouchées à nous tout seuls en un soir. Donc tu congèles les bouchées dans un ziploc (tu les laisses pas non plus des mois dans le congélo, t'es mignon), et quand on en a besoin, on les pose sur une petite assiette, les unes à côté des autres et elles dégèleront dans la journée pépères le hamster.

T'as pigé, les miniatures de blé noir, c'est l'idéal pour te la péter lors d'une réception pour ton anniversaire, une communion, baptême, un apéro dînatoire ou que sais-je encore... après tout c'est toi qui vois! En tout cas nous, on les a trouvées excellentes, on sent super bien le goût du blé noir et tout se marie parfaitement bien ensemble! Bref, ça arrache la chatte à Jeannie Longo!

Voilà, je vous ai tout expliqué, maintenant passons à la recette, en musique avec "Rise" d'Eddie Vedder (oui encore mais c'est bon pour ce que t'as!).
Rejoignez-moi sur ma page fessebouc si ce n'est déjà fait, on y cause beaucoup, de bouffe mais pas que!

Ingrédients pour 50 bouchées

  • 200 g de farine de blé noir
  • 2 cuillère à soupe d'huile végétale
  • 10 cl de lait demi-écrémé
  • 10 cl d'eau
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à café de sel
  • poivre noir fraîchement moulu (on peut remplacer par du poivre normal)


Pour la chapelure de blé noir et parmesan à la fleur de sel

  • 1 cuillère à soupe de parmesan râpé
  • 1 cuillère à soupe de farine de blé noir
  • fleurs de sel
  • feuilles de thym frais

Pour les petites tuiles de parmesan

  • 1 cuillère à soupe de parmesan
  • feuilles de thym frais

Pour la garniture

  • oeufs de caille durs (cuire 4 minutes les oeufs de caille dans casserole d'eau bouillante)
  • ail confit (voir ma recette très fastoche ici)
  • feuilles de basilic frais
  • tomates cerises
  • bacon taillé en très fines lanières (cuites à sec dans une poêle jusqu'à croustillantes)
  • ciboulette pour nouer autour des fagots de bacon

Comment qu'on fait les bouchées?

  • Préchauffer le four à 180C.
  • Dans un saladier, mélanger la farine de blé noir les moulins de avec le sel, le poivre moulu et la levure.
  • Puis faire un puits pour incorporer l'huile et l'oeuf. Commencer à mélanger au fouet en ajoutant progressivement le lait et enfin l'eau. On obtient alors un mélange épais mais fluide. Ne pas laisser reposer la pâte.
  • Déposer l'équivalent d'une cuillère à café de pâte dans chaque carré du moule en silicone. La pâte va monter donc il ne faut pas remplir le moule jusqu'en haut.
  • Enfourner pour 10 à 15 minutes. Il faut que les bouchées, une fois retournées soient un peu dorées pour donner plus de goût.
  • Ne pas éteindre le four, afin de cuire les tuiles et la chapelure de blé noir.
  • Démouler tout de suite et laisser refroidir sur une grille par exemple.


Comment qu'on fait les tuiles de parmesan au thym?
  • Mélanger dans un petit récipient, le parmesan râpé et les feuilles de thym frais. 
  • Déposer des petits tas bien espacés du mélange, sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé. Enfourner dans le four préchauffé à 180C pendant 2 minutes environ. Attention, il faut rester devant le four, sinon les tuiles vont être trop cuites et pas bonnes. Elles doivent être à peine dorées et doivent encore être légèrement molles en sortant du four. 
  • Les laisser refroidir sur la plaque sans les toucher, elles vont durcir toutes seules. Enfin, on peut les réserver.
Comment qu'on fait la chapelure de blé noir et parmesan à la fleur de sel?
  • Mélanger la farine de blé noir, le parmesan râpé, un petit peu de fleur de sel et quelques feuilles de thym frais. Bien mélanger le tout et déposer en une seule couche uniforme sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé. 
  • Enfourner dans un four préchauffé à 180C pendant quelques minutes. On obtient une poudre dorée délicieuse (on peut la goûter pour s'assurer de la bonne cuisson). La réserver.


Comment qu'on fait le montage des miniatures? Super easy finger in the nose mon agnal, tu vas voir!
  • Option 1: Bouchées oeuf de caille, petite tuile de parmesan, et fagot de bacon. Couper en deux les oeufs de caille. Déposer une moitié dans une bouchée, enfoncer une tuile de parmesan. Prendre une tige de ciboulette, la nouer au milieu sans fermer le noeud jusqu'au bout, y déposer délicatement quelques lanières de bacon grillées; refermer doucement le noeud et couper le surplus de ciboulette de chaque côté. Déposer le petit fagot sur l'oeuf, devant la tuile.
  • Option 2: Bouchées ail confit pané et basilic. Enrober une demie gousse d'ail confit avec de la chapelure de blé noir-parmesan. Pour cela, je mets un peu de chapelure dans un tout petit récipient, j'y dépose ma gousse d'ail et je fais tourner le récipient pour la faire rouler dans tous les sens, du coup elle est uniformément "panée". Déposer une feuille moyenne de basilic sur la bouchée et ajouter en son centre une gousse d'ail panée.
  • Option 3: Bouchées oeuf de caille, tomate cerise et chapelure de blé noir-parmesan à la fleur de sel. Couper en deux un oeuf de caille. Déposer une moitié dans une bouchée, étaler une couche de chapelure sur toute la surface de l'oeuf et enfin une demie rondelle de tomate cerise. Ajouter une toute petite feuille de basilic sur la tomate pour décorer.

Bone Appétouze!


Article sélectionné à la Une de Libéfood

22 commentaires:

  1. en te lisant je me marre, je découvre et je me régale... bref j'adore!!! bisous scarlett
    sotis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merki Sotis, je vois que mon humour te plaît toujours autant ;-)
      Becs becs!

      Supprimer
  2. Wahouuu elles en jettent un max! j'adore cette belle idée :)
    vraiment chapeau et le blé noir je connais si peu!
    dis t'as pas une faute à miniature? ca s'écrit plutot comme ca non?
    noviceencuisine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      Ho lala heureusement que tu étais là! J'ai craqué mon zlip en écrivant miniature comme ça, je sais pas ce qui m'a pris... le côté mignon des miniatures, quoi ;-)
      En tout cas merci, j'ai pu rentrer vite des courses, et recommencer mon article (du coup je dois publier les commentaires à la main, vu que j'ai deleté l'autre article :D
      Bisous my dear!

      Supprimer
  3. Ça à l'air d'envoyer du petit bois cette recette ! A tenter un jour !
    Enfin je crois que je vais surtout tenter de passer une commande de farine, j'ai un peu trainer (procrastiné) sur leur site et j'avoue que ça à l'air tentant (et ça comblerais accessoirement mon amour actuel - non pas obsession - pour la farine de blé noir).
    Je ne pensais qu'il pouvait exister autant de sortes de farine (j'ai découvert déjà l'autre jour l'existence de la farine de coco), il ne me reste plus qu'à sauter dans ma voiture et à descendre en bretonnie du sud (soit pas trés loin de la bretonnie du nord) pour aller les voir je pense !
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Flopie!
      Ha toi aussi tu es sous le charme de la farine de blé noir?! C'est tellement bon!
      C'est vrai que c'est dingue toutes ces farines, ça donne plein d'idées tout ça!
      Chouette si tu vas les voir, tu ne seras pas déçue!
      Becs becs!

      Supprimer
  4. oh ma merched vihan, te zo brao, ça doit être succulent. En rentrant de chez ma cop morbihanaise, pour sur, je passe au moulin. J'essaie et je me la pète à la première occaze
    Becs braz from Ty Kod

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Man-man t'es trop mimi :D
      Papy me disait tout le temps ça quand j'étais p'tite "ma merched vihan", ça me rappelle des bons souvenirs, tiens ;-)
      Ben t'as qu'à t'entraîner avant que je vienne cet été, tu pourras te la péter en toute discrétion, hein, of course :D mwouarf mwouarf!
      Bisous!

      Supprimer
  5. my-tique le coup du rince doigts! merci de m'avoir fait bien marrer.. j'adore!! et la recette aussi au passage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello Delphine!
      Ben oui que veux-tu, on me changera plus, et ce sera certainement pas ma dernière tribulation :D
      Chouette si la recette te plaît ;-)
      A très vite!

      Supprimer
  6. Quoi tu n'aimes pas les chanteuses Bretonnes bidon ? Des noms , des noms !!!
    Pour le rince doigts c'était tordant ... enfin pour nous, lecteurs :-)
    Elle est trop classe cette recette et pis j'adore la farine de blé noir ... becs becs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha Chouchie, tiens, ça fait longtemps! J'ai vu tes petites lichouseries chocolat et caramel au beurre salé en une sur HC ce matin! Bravo! Faut que je viendre regarder ta recette de plus près ;-)
      Ben y a une chanteuse en particulier qui m'ennerve (mais y en a d'autres aussi un peu moins connues), elle est gnan-gnan, elle est plutôt canon je dois dire et elle s'appelle Nolwenn oh wou ho! :D elle m'agace sérieusement! Mais ça n'engage que moi! Libre aux autres d'apprécier ;-)

      Supprimer
  7. superbe recette, waowww quel beau blog..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeahhhhhh! Merki La nonna, j'suis toute rouge d'émotionage ;-)

      Supprimer
  8. Wouaaa! Ce qu'elles en jettent tes bouchées! Chic et moderne comme tu dis! J'adooooore! A l'époque où les roues de ton moulin Breton commençaient à tourner, mes ancêtres (moi Agathe) franchissaient l'Atlantique!!! L'autre moitié de mes ancêtres a les cheveux roux et lêvent le coude avec de la Guiness! mmdrrrrrrrrrrrrrr! bizzzzzzzzzz Agathe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha Agathe, tu as du sang Irlandais dans les veines! Ah ben tu dois être une chouette fille alors :D Tu te rends compte, tes ancêtres étaient couillus quand-même, je ne sais pas si on oserait faire ça maintenant à notre époque... j'aime bien ces histoires; allez Agathe, raconte-m'en encore!
      On trouve de la guiness au Quebec au fait? Je voudrais pas que tu te retrouves sans repères ;-) mwouarf mwouarf!
      Becs becs!

      Supprimer
  9. tes miniatures elles iraient bien pour mon apéro de ce soir!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha bon Gridelle? Et c'était quoi ton apéro alors? Vas-y, dis-moi je suis curieuse!

      Supprimer
  10. Purée Scarlett, j'ai faill passer à côté de cet article. Pis là tu vois je finis ma journée de taf et faut que je trouve un truc à faire pendant 15 minutes pour faire semblant de bosser. Et du coup je m'suis dit que ça faisait quelques jours que j'étais pas passée. Ben si j'arrive à faire gober à mes collègues que je bosse alors que je suis à moitié pétée de rire, ce sera un miracle...
    En tout cas, elles claquent tes petites bouchées là, c'est trop la classe. genre réception de l'ambassadeur! Bravo scarlett, bisous (et j'en ris encore!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannnn Hélène, c'est pas bien d'aller lire les blogs quand on est au boulot!!!! Hannnnn! Mais bon le mien, t'as le droit, parce que c'est bon pour le moral (c'est bon bon, c'est bon bon!) et du coup ça stimule ta créativité, ta productivité... bref reviens Hélène, ne vas pas travailler ;-)
      Becs becs!

      Supprimer
  11. J'avoue, en commençant à lire j'ai eu peur... Surtout en arrivant au passage sur les bulots (dangereux ces trucs là, m'en suis pris un dans l'oeil une fois ;))mais le coup de la sauce rince-doigt fallait le faire. L'adresse, je note. C'est un chouette partenaire, bravo ! Bises Scarlett (et gaffe aux bulots quand même^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haha, tu m'as fait rire avec tes bulots ;-)
      Oui c'est un très chouette partenaire, et puis au moins ça reste dans le ton de mon blog, quand-même très orienté sur notre Bretagne et ses beaux produits!

      Becs becs Chris!!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...