lundi 6 mai 2013

Crevettes parfumées au gingembre, curcuma et lait de coco


Bon alors l'autre jour j'ai reçu un email de foufou qui m'a fait super plaisir! Marie, qui bosse pour les relations de Presse de la marque Picard (les surgelés); m'a proposé de m'envoyer un bon de dégustation pour que je teste des produits de mon choix.
Hopalah dis-moi pas qu'c'est pas vrai, me suis-je dis à ce moment-là; qui c'est qui va grailler à l'oeil? Hein? Ben c'est bibi! Danse extatique de la Scarlett surgelée par un frisson de joie intense.
Forcément j'ai accepté, tu te doutes! Et puis bon je me suis sentie un peu beaucoup flattée qu'on pense à moi, c'est vrai.

Bon, je dois bien avouer, les trucs surgelés, j'en achète très rarement. Non pas que je sois pimbêche ou que je n'aime pas ça, hein, mais c'est tout simplement parce que j'ai un micro-mini-mimi congélo. Il lui faut pas grand chose pour être rempli le pauvre... quelques glaces à l'eau home-made, un reste de couscous, et 12 bacs à glaçons et zou, il est plein le vilain!
Alors je n'ai pas eu le choix que de boire l'apéro comme une fofolle pour consommer tous ces glaçons et faire de la place! T'penses bien que j'allais pas les jeter! Héhé! Vous trouvez mon excuse bidon, je l'sens...
En tout cas au final, je peux vous dire que je n'ai pas été déçue par les surgelés offerts, bien au contraire, ça avait vachement de goût, c'était nickel pour un p'tit Doberman afamé comme moi!


Alors qu'est-ce que j'ai choisi comme produits? Ben des trucs bons, hein, forcément.
J'ai pris du magret de canard cru du Sud Ouest, des myrtilles sauvages, des crevettes entières crues de Madagascar et enfin du lait de coco. C'est avec les deux derniers que je te propose de cuisiner aujourd'hui. Une recette bien parfumée avec des p'tites épices qui vont bien. J'avais mangé il y a quelques années chez des potes une entrée qui ressemblait vaguement à ça mais un peu moins épicée, et depuis je la sers régulièrement mais en plat avec du riz pilaf. Un régal!

Je te reparle du magret et des myrtilles dans un très prochain article... enfin après mes vacances! Oui, oh ça va, hein, je t'entends meu-meu-mer "Oui, d'abord c'est dégoulasse, la Scarlett, elle est tout le temps en vadrouille!". Ben t'as qu'à viendre avec moi mon biquet! T'embarques ton cubi de rosé et t'es good pour le service! Ah et n'oublie pas tes tongs!

En attendant, voici du très bon son avec Paul Mc Cartney et "Vanilla Sky", et je vous propose de me rejoindre sur ma page FesseBouc en cliquant ici.


Ingrédients pour 4 personnes
  • 16 grosses crevettes crues sauvages de Madagascar Picard (1 paquet en fait)
  • 1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
  • 6 galets de lait de coco Picard (soit environ 10 cl de lait de coco)
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 capsule de cardamome (optionnelle)
  • le jus d'un citron vert + un peu de zeste pour la déco
  • 1 oignon
  • huile d'olive
  • fleur de sel
  • poivre noir fraîchement moulu
Comment qu'on fait?
  • La veille, mettre dans le frigo les crevettes et le lait de coco, pour les laisser dégeler tranquillou.
  • Le jour J: Couper l'oignon très finement et le mettre à fondre tout doucement avec de l'huile d'olive dans une sauteuse par exemple jusqu'à ce qu'il soit transparent.
  • Pendant ce temps, décortiquer les grosses crevettes, en commençant par la tête, puis en enlevant le reste de la carapace. Une fois la crevette décortiquée, inciser légèrement avec un couteau tout en haut pour "choper" le boyau (miôm), tirer dessus légèrement et tout viendra avec facilité. Si vous trouvez ça dégoûtant comme étape, ben c'est pas grave, hein, vous pouvez la sauter et manger tout de même les crevettes, vous ne sentirez absolument pas le goût, c'est juste que c'est moins joli.
  • Avant de cuire les crevettes, ajouter dans la sauteuse les épices (curcuma, cardamome et gingembre) pour qu'elles dégagent bien leur arôme. Bien enrober l'oignon avec les épices, et enfin ajouter les crevettes. Saler à la fleur de sel, poivrer au poivre noir fraîchement moulu (au mortier par exemple).
  • Une fois que nos bestioles sont bien dorées de chaque côté, on met le feu à donf et on déglace avec le jus de citron vert.
  • Baisser le feu, ajouter le lait de coco et laisser mijoter tout doucement pendant encore 10 minutes en couvrant la sauteuse.
  • Servir bien chaud (décorer de quelques zestes de citron vert) avec un riz pilaf par exemple; ou tout simplement en entrée avec plein de pain pour saucer!
Bone Appétouze!

7 commentaires:

  1. Voilà le genre de plats que j'adore ! Des grosses crevettes bien relevées au lait de coco... Triple Miam !!!
    En plus, si ton riz est basmati, ta recette est IG bas ma Scarlett !
    Bisous bisous
    Et bonnes ouacances... Veinarde !
    Cath

    RépondreSupprimer
  2. Alors ça c'est top !!! Je crois que je vais les faire dès cette semaine !!!!!
    Ah ben non parce que mon cubi est prêt, je n'ai plus qu'à savoir où te retrouver !!!!!!!!
    Bonne vacs ma scarlett et à ton retour on se cause sérieux des vacances d'été, parce que là y a juste pas moyen de se rater !! Inconcevable !!!! Grossssssssssssses biseeeeeeeeeees

    RépondreSupprimer
  3. Les crevettes de Mada, les meilleures! ça ressemblerait bien à un plat de là-bas d'ailleurs il suffirait de troquer la cardamone par du poivre vert et servir avec du riz qui colle ;-)
    Bises et bonnes vacances (en Bretagne ou States, j'ai du mal à te suivre!)
    Annie

    RépondreSupprimer
  4. J'en salive devant mon ordinateur ... et me demande ou je vais bien pouvoir manger ce type de plats autour de mon boulot maintenant que tu m'as ouvert l'appétit !

    RépondreSupprimer
  5. bonne idée de présentation et j'aime beaucoup ces saveurs !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...