vendredi 3 mai 2013

Crumble aux Pommes, gingembre et vergeoise brune


Tu devineras jamais ce qui m'est encore arrivé zi ozeur dé? J'ai voulu regarder à la téloche Arthur et les minimoys parce qu'on m'avait dit que c'était sympatoche. Je prends le film en cours de route parce que j'avais un RDV en tête à tête avec mon Trône avant toute chose. Tu sais, l'endroit où tu te réfugies pour avoir un moment privilégié avec toi-même et une revue super intellectuelle sans personne dans tes pattes pendant au moins 15 minutes.

Donc 45 minutes plus tard (qweuôa?), me voilà en retard pour mater Arthur.
Je m'assois dans le canap' avec un petit thé de derrière les fagots prête à passer mon second bon moment de la soirée. Et là, je me dis que le type en voix off qui explique tout ce qui se passe et dont la voix ressemble étrangement à celle de la voix off dans Amélie Poulain; est un peu relou. OK, ça donne un certain style au film, et puis bon, c'est sûr c'est du Luc Besson...
Plus le film avance et plus j'ai envie de balancer ma crocs dans la téloche pour que le type ferme sa trappe, mais je suis pas sûre de bien viser et j'ai peur d'abîmer mon vieux tourne-disque fraîchement installé juste à côté; alors je me ressaisis.
Si ça se trouve, le mec à la voix casse-pied sait que j'ai raté le début et il veut surtout pas que je zappe.
J'avoue, j'ai eu envie de tripoter la zappette un paquet de fois mais je ne la trouvais pas.

Et puis le film se termine et le type cause toujours, il m'explique qu'il y a un logo sur fond jaune, qu'il y a un tel et un tel qui jouent dans le film... et là, bah je me rends compte qu'il y a un truc qui me gêne, sous le popotin... et qu'en m'asseyant dans le canap' en début de soirée... ben j'ai appuyé sans faire exprès sur le bouton "audio-description" de la télécommande, avec mes fesses.

Voilà. J'ai regardé Arthur et les Minimoys en audio-description et du coup j'ai rien compris au film.

Saloperie de fessier prohéminent!


En parlant de fesses, voici une recette qui pourrait plaire à ton postérieur! Du beurre, du sucre... le parfait combo!
C'est chez notre copine Annick que nous avions découvert ce crumble (enfin à quelques ingrédients près...hé hé) de foufou et depuis ben j'arrête pas d'en faire! Elle met des fruits rouges dedans, alors dès que j'en aurai dans le jardin, hop, hop, hop j'en rajouterai! Le suricate est encore plus amoureux à chaque fois qu'il mange ce dessert... je sais pas si c'est le côté gingembre qui l'excite?

Allez, sans plus tarder, voici la recette du crumble d'Annick, version Doberman. Je vous laisse en compagnie de Bettye Swann avec "Don't you ever get tired (of hurting me)".
Et si ça vous branche vous pouvez aussi rejoindre ma page FesseBouc en cliquant ici!


Ingrédients pour 4 personnes
  • 260 g de pommes
  • 1 cuillère à café de gingembre (mais si on aime beaucoup ça on peut en mettre deux)
  • 75g + 50 g de vergeoise brune (ou de la cassonade)
  • 75 g de beurre salé
  • 45 g de flocons d'avoine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 60 g de farine

Comment qu'on fait?
  • Dans un petit moule à manqué, déposer les pommes épluchées et découpées en fines lamelles. Les recouvrir de 50 g de vergeoise brune pendant environ 1h et enlever grossièrement l'eau rendue des pommes.
  • Préchauffer le four à 180C.
  • Dans un saladier, mettre le beurre froid coupé en petits morceaux et ajouter petit à petit la farine tout en malaxant du bout des doigts afin d'obtenir une pâte un peu sableuse.
  • Ajouter les flocons d'avoine, le sucre vanillé, les 75 g de vergeoise et le gingembre. Malaxer à nouveau brièvement.
  • Déposer des morceaux de pâte à crumble sur les pommes dans le moule en essayant de les recouvrir un maximum.
  • Enfourner pendant environ 20 minutes.


Bone Appétouze!

16 commentaires:

  1. sympa tn crumble vergeoise avoine!

    RépondreSupprimer
  2. Morte de rire pour la voix off :D
    Sinon, très sympa ce petit crumble épicé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir fait rire Nellay :D il m'arrive toujours des trucs incroyables ;-)

      Supprimer
  3. le genre de dessert fruité et gourmand dont je raffole :)

    RépondreSupprimer
  4. Cool, j'ai tous les ingrédients ! (les flocons d'avoine c'est à cause des cookies de Chris ^^) Et la vergeoise, c'est la gourmandise de Crapouillette ^^
    Quant à Luc Besson, j'aime pas ses films (sauf le 5ème élément mais y'a Bruce Willis alors je suis forcément pas objective ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhô les cookies de Chris, un truc de dingue! Bon ben tu me diras ce que t'en penses, hein, du crumble du coup! Evite seulement de te mettre une télécommande dans le luc ;-)
      Becs!

      Supprimer
  5. Ahhhhhhhh l'audio description !!!! moi c'est un épisode du transporteur que je me suis tapé comme ça (déjà qu'en soit ça m'emballe pas trop, c'est les trucs de Vieux Bouc, là ça m'a achevée !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha la transporteur, ça devait être mortel, tiens! Pfffiou, une fois dans un rêve je me suis faite poursuivre par Json qui joue dans le transporteur, là! Un truc de foufou, j'ai failli y laisser ma vie! lol

      Supprimer
  6. :))) tu me fait bien marrer avec ton fesier zappeur!!! bon je reprendrais bien une part de crumble moi!!! bisous scarlett

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh y a un concept, là, avec mon fessier zappeur ;-) Faudrait que je vois si y a pas moyen de commercialiser ça ;-)

      Supprimer
  7. Je ris encore!!!!!!!!!!!!!!!! mouahahahahahahahahahahahahaha!!! Sérieux! te faire tout un film en auto-description!!!! Ya que toi pour faire des conneries pareilles!!!! You make my day comme on dit! Bizzzzz ma belle Scarlett!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui Julia, que veux-tu on ne me changera plus maintenant! Je trouvais quand-même ça zarb que le type cause tout le tps ;-)
      Bisous et ravie de t'avoir fait rire une fois de plus!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...