lundi 30 août 2010

Le Gâteau Breton réussi de mamie Scarlett


Vous vous souvenez peut-être que j'avais essayé début juillet de faire un Gâteau Breton pour épater ma mamie... Sauf que je l'avais foiré, non pas parce que je suis nulle en matière de Gâteau Breton, mais parce que la recette que j'avais trouvée dans un bouquin n'était pas à la hauteur de mes espérances! Je suis donc rentrée aux Ztazunis, la queue entre les jambes certes, mais avec la recette de mamie, qui a dû avoir pitié de moi, héhé!

J'ai étrenné sa recette pour la première fois, la semaine passée, dans le but d'offrir un gâteau à ma copine Radotouille http://www.radotouille.com/. Il avait l'air plutôt pas mal, du moins il sentait super bon! Mais comme ça ne se fait pas d'offrir un gâteau entamé, j'ai pris sur moi, et le lui ai posté entier... Hier j'ai donc décidé d'en refaire un, (en changeant le thermostat et le temps de cuisson) pour ne pas mourir idiote et aussi parce que je suis lichouse! Quel bonheur! Il était parfait! Et cette odeur de beurre dans les naseaux, ahhhhhAAAAhhhhhHH!

Je vous file donc la recette du Gâteau Breton parfait, version mamie Scarlett...

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients
  • 250 g de sucre
  • 250 g de beurre salé (of course) mou
  • 6 jaunes d’oeufs + 1 jaune pour dorer
  • 400 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum, de jus de citron, d’orange, ou d’extrait de vanille. Pour celui-ci j'ai mis une très grosse lampée de rhum ambré...

Comment qu’on fait?
  • Mélanger la farine et le sucre dans un saladier, creuser un puits et y verser les 6 jaunes d’oeufs. Commencer à mélanger en malaxant la pâte à la main. Progressivement ajouter le beurre mou, puis le rhum.
  • Bien malaxer jusqu’à former une grosse boule homogène et sableuse à la fois.
  • Mettre le tout dans un moule bien beurré rond (23 cm de diamètre ou plus petit, c'est encore mieux).
  • Aplatir à la main.
  • Faire des stries à la fourchette, en les croisant pour former comme des losanges et badigeonner au pinceau du jaune d’oeuf.
  • Enfourner pendant 30 minutes à 180C (355F).
  • Le gâteau doit être bien doré.

D’après ce que mamie m’a dit, elle le cuit pendant 20 à 30 minutes th.5 (150C-305F)... moué, eh bien le mien la première fois (pour le gâteau de Radia) a cuit une grosse heure à cette température (et je pense qu'il devait être un peu sec du coup); alors je ne sais pas si c’est dû à mon four à la noix ou si mamie a un “Super-four” avec des “super-pouvoirs”.
J'ai donc testé une température plus élevée et un temps de cuisson différent, et ça me va bien mieux, parce que je l’aime pas trop cuit, voire presque pas cuit (mais là, il y a crime de “lèche” majesté, hihi!).
Le gâteau Breton se conserve super bien et très longtemps à température ambiante, emballé dans de l’alu. Il se coupe en losange en suivant plus ou moins les lignes dessinées sur le dessus.

Bone Appétouze!
B.O.A. : Raggalendo "Le Fricot"


12 commentaires:

  1. Et je confirme il etait fameux!!!!
    colis envoye aujourdhui

    tiens moi au courant
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. il faut croire que les fours de nos grands-mères ont vraiment des supers pouvoirs. Moi aussi j'avais du laisser mon gato chauffer vachement longtemps par rapport à sa recette

    RépondreSupprimer
  3. Moué... tu crois pas qu'elles sont fourbes et qu'elles nous ont entubées pour pas que notre gâteau soit meilleur que le leur? Hein? Dis? Tu crois pas?
    Tu le fais comment ton gâteau, toi, ma morue préférée?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    les zébrures sur le gâteau font toute la différence. Sans hésitation aucune : Excellent!!!!!!!!
    Madame Duquesnoi

    RépondreSupprimer
  5. Les zébrures font aussi toute la différence sur la robe collante taille XXXXXL de la mère Groseille.
    M'en vais mettre la viande dans l'torchon!

    RépondreSupprimer
  6. gilberte ladrochette19 avril 2012 à 11:58

    ben moâ je ne fais pas de zébrures classiques, je dessine une fleur avec ma fourchette toujours!c'est top classe!et le cake brezhonneg, je l'aime pas trop cuit non plus!j'irais même jusqu'à dire que j'aime la pâte pas cuite!quelle droche celle ci toujours!

    bizz la scarlette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Bonsoir chère Gilberte!
      Ca j'en sais quelque chose, que tu l'aimes pas cuit le gâteau breton! Souvenirs de nos folles années à bosser pendant les vacs à la boulangerie!!!
      J'aime ton idée de fleur à la fourchette, ça devrait plaire à ma langoustine qui kiffe les coeurs, les fleurs, les princesses et le rose bonbon! Elle tient ça de son père ;-)
      Becs Ladrochette, and please, come back!

      Supprimer
  7. Il est superbe ton gâteau moi je l'aime comme sur ta photo. Il ne manque plus que le café !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh ben viens donc boire le jus à la maison, toujours ;-)

      Supprimer
    2. j ai creuse un puit et jeter les oeus dedans mais je fais quoi du reste de la preparation?

      Supprimer
  8. Bon, je l'ai testé aujourd'hui en suivant toutes les consignes, je pense que tu l'aurais adoré Scarlett, il était "pas cuit" à souhait!!!! :p
    J'exagère un peu, mais pour ma part ça manquait un peu de cuisson à mon goût, la prochaine fois je lui rajoute quelques minutes supplémentaires. Bref, tout ça pour dire que Valentine est quand même en train de l'engloutir et que moi même j'ai déjà avalé deux trois morceaux^^

    RépondreSupprimer
  9. Aujourd'hui je l'ai testé avec du sucre roux car plus de sucre blanc.....Et bien il est tout aussi bon!!! Comme quoi ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...