lundi 23 août 2010

Pâtes Fraîches maison



A la maison, on adoOOore les pâtes! Les coquillettes avec du beurre et du gruyère, les fettuccine au citron (voir la recette dans mon blog), les tagliatelles aux asperges, les pâtes carbo, les pâtes bolo, les simples, les chiadées... et les pâtes fraîches faites par mes mimines!
C'est un très long processus mais qui est payant au final, parce que pour le coup, les pâtes, elles arrachent la chatte à Jeannie Longo! Et pas pour rire!
Pour cela, je me sers d'une presse à pâtes qui ressemble beaucoup aux vieilles presses sur lesquelles j'ai appris mon métier d'imprimeur. Un vrai bijou! Je vous joindrai une 'tite photo dans un prochain article.
Je dois avouer qu'avant d'arriver à ce superbe résultat, il m'aura fallu un paquet d'expériences, de tests, de changements dans la recette de base... ainsi qu'un paquet de sueur et de gros mots!
Comme je suis foOOormidable, je vous file la recette et ma technique, pour que vous ramiez un peu moins que moi au début. Mais vous allez quand même en chier, faut pas déconner non plus! Héhé!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!


Ingrédients
  • 500 g de farine
  • 5 gros oeufs
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel
Comment qu'on fait?
  • Mettre toute la farine sur un plan de travail, de façon à former un "tas", creuser un gros puits qui puisse accueillir les 5 oeufs et l'huile d'olive. Il faut vraiment éviter que ça ne déborde sur les côtés... Ajouter une grosse pincée de sel.
  • Battre les oeufs avec une fourchette et au fure et à mesure, incorporer la farine avec la fourchette, et bien la mélanger à l'oeuf, jusqu'à l'obtention d'une belle pâte pas trop souple, mais pas trop dure quand même. Généralement il reste pas mal de farine, alors que la pâte est déjà bien formée, mais elle servira pour plus tard, donc surtout ne pas la jeter!
  • Former une boule avec la pâte et commencer à la pétrir en utilisant la paume de la main, et en y mettant tout le poids du corps! Pétrir comme ça jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse et souple, c'est à dire pendant au moins 10 à 15 minutes. C'est du boulot, croyez-moi! Pas mal pour le régime, c'est mieux que d'aller faire du sport en salle!
  • Ensuite, envelopper la pâte en boule dans du film alimentaire et laisser reposer à température ambiante pendant au moins une heure.
  • La partie fun démarre maintenant, héhé... ou pas!
  • Si vous avez une machine à pâte, mécanique et super canon (comme c'est mon cas), partagez la pâte en 4 morceaux. Garder un morceau et remettre les autres dans le film. Aplatir le morceau avec la main, le fariner, et le passer dans la "presse" avec le plus gros écart possible entre les "rouleaux compresseurs", plier en 3 la bande obtenue, après l'avoir farinée. Il faudra toujours fariner les bandes avant chaque passage dans la presse.
  • Repasser la bande dans la machine, mais dans l'autre sens avec le même écart. C'est à dire dans la largeur cette fois, et il faudra toujours alterner lors de chaque passage. Et presser la bande au moins deux fois avec le même écart.
  • Continuer comme ça jusqu'à l'espacement le plus fin possible, pour obtenir une très fine bande, c'est vraiment important pour le goût des pâtes!
  • Sur la fin, la bande deviendra de plus en plus longue, il faudra alors la plier en 4 pour la repasser dans la presse. Attention, il ne faut pas de craquelures dans les bandes!
  • Une fois la bande bien fine, la passer alors dans la partie "découpe" de la machine. Moi j'avais le choix entre spaghetti et tagliatelles, j'ai choisi de façonner des tagliatelles.
  • Au fure et à mesure que je découpe ma bande, je frotte les tagliatelles avec de la farine.
  • Une fois la bande complètement découpée, fariner les tagliatelles encore une fois et les secouer légèrement pour être sûr qu'elles soient bien imprégnées et qu'elles ne colleront pas entre elles! C'est super important!
  • Répéter ces opérations avec les 3 boules de pâte restantes.
  • On peut les cuire tout de suite dans de l'eau bouillante salée ou bien les faire sécher sur un égouttoir à pâtes en bois, en les enroulant une à une autour des tiges.
  • Pour ma part, cette fois, je les ai faites sécher une grosse heure et je les ai cuites pendant environ 10 minutes dans une grande quantité d'eau bouillante.

Si vous n'avez pas cette fameuse presse, je pense qu'avec un petit peu d'huile de coude et beaucoup de farine (pour ne pas que ça colle), il doit y avoir moyen d'aplatir la pâte au rouleau à pâtisserie... Je l'ai déjà fait de cette façon-là avant d'avoir ma presse, mais pour réaliser des ravioli. J'avais trouvé ça pas mal mais trop épais... maintenant je n'avais certainement pas mis autant de coeur à l'ouvrage que pour mes tagliatelles!

Bone Appétouze!
Bande Originale de l'Article: Nougaro "Embarquement Immédiat"



Pâtes, Plat, Oeuf 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...