jeudi 24 janvier 2013

Bouquets Garnis à Infuser


Maintenant que Noël est passé, je peux te dévoiler les p'tits cadeaux sympatoches que j'ai offerts aux ceusses que j'aime! Oui parce que sinon, ça aurait un peu tué le suce-pens and the Magic of Christmas. You know what I mean? (j'adore quand les stars disent ça à chaque fin de phrase!)
Bon alors comment j'en suis venue à faire des sachets de bouquets garnis à infuser, tu vas m'demander?



Ben c'est tout con Gaston. Je venais de me lancer dans la fameuse réalisation de sachets de thé à coudre; et en parallèle j'avais mon romarin et mon thym qui n'en finissaient plus de pousser, et puis aussi une copine qui m'avait filé des énormes branches de laurier.
Alors là imagine-toi des petits engrenages dans une caboche pleine d'idées farfelues, et tu te retrouves en deux temps trois vomis avec un bouquet garni à infuser. Que ce soit bien clair, c'est pas le truc qui va chambouler ta life, mais bon voilà, ça en jette quoi.



Of course, je pouvais pas les laisser comme des malheureux prendre la poussière, je leur ai aussi fait des p'tites pochettes assorties, toujours avec mon bloc de feuilles de chez Hema; et je les ai fermées avec des jolies étiquettes "Ca bouffe un Doberman" (on voit pas mon logo qui est au dos). Et youpitralala, l'affaire était dans l'sac!


En parlant de sac, j'ai emballé 4 enveloppes de bouquet garni à infuser dans un sac en kraft tout bête (achetés à l'époque aux Ztazunis chez Hobby Lobby pour la modique somme de pas cher); et je les ai customisés avec du papier journal chinois rapporté spécialement de Chine par un ami. Un petit bout de ruban provenant lui aussi de chez Hema pour donner la Christmas touch. Pour le prénom en papier journal j'avais trouvé l'idée ici.



Bon alors, maintenant parlons popote, qu'est-ce qu'on fait avec ces sachets? Comment que ça marche?
Ben c'est simple, tu les plonges dans ton court-bouillon, dans ton pot-au-feu, ta potée, ou dans le fernet branca de ta mémé, c'est toi qui vois! (depuis le temps que je voulais caser le mot Fernet Branca, t'as pas idée hu hu! Bon, le fais pas en vrai, hein, c'était pour rire. J'imagine déjà la tronche de ta mémé! Mais c'est plus fort que moi dès que j'parle de Fernet Branca j'imagine Carmen Cru avec sa bourriche d'huître!)

Sans plus attendre voici la recette ou plutôt le tuto pour faire des bouquets garnis à infuser. On accompagne ça avec "You're up to your same old tricks again" de l'excellentissime Bettye Swann!


Ingrédients
  • Romarin
  • Thym
  • Laurier
  • Éventuellement des grains de poivre
  • Filtres à thé

Comment qu'on fait?
  • Mettre les ingrédients fraîchement cueillis dans les filtres à thé en répartissant comme suit à titre d'exemple. Pour un sachet à infuser: 2 petites feuilles de Laurier, 2 petites branches de thym, 1 petite branche de romarin.
  • Mettre les sachets à sécher sur un radiateur ou simplement à température ambiante jusqu'à ce que les herbes aromatiques soient bien sèches.
  • Coudre à la machine ou à la main les filtres à thé pour obtenir des sachets à infuser. Couper les bouts de filtre qui dépassent pour une jolie finition.
  • Découper des enveloppes adaptées au format des sachets dans des jolis papiers. Glisser un sachet d'infusion et coller les pattes.
  • Ajouter une jolie étiquette pour expliquer le contenu, les ingrédients et des propositions de dégustation.
  • Enfin on dispose les petits paquets dans un joli sac en kraft décoré avec du papier journal étranger (ici du journal Chinois), une petite touche de couleur et le tour est joué!



Bone Appétouze!

16 commentaires:

  1. Mais quelle bonne idée que v'là !!!! J'adore !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, je sens que tu vas laisser tomber les lisettes carpettes pour des sachets de bouquets garnis lol

      Supprimer
  2. Mais ton imagination n'a pas de limite !!! Comme t'es balèze, sans déconner ! Bisous ma Scarlett !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu ça la crapaude! Je suis une machine à idées mais j'ai pas le temps de toutes les réaliser!! Et pis j'suis balèzes parce que j'bouffe des malabars ;-)

      Supprimer
  3. C'est super comme idée, ils ont été gâtés. Tout est parfait, de A à Z, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben merci Graziella! Ravie que ça te plaise autant!

      Supprimer
  4. superbe idée, je retient, j'adoore tes petits emballages!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mes p'tits emballages sont tout mignon, n'est-ce pas? merki Sotis!

      Supprimer
  5. Bon sang, c'est purement génial !!!! Non pas que j'ai envie de me mettre à la couture, non loin de là, en revanche je candidate pour devenir ton amie, parce que tous ces cadeaux gourmands géniaux, non mais c'est vrai quoi ... Moi qui passe mon temps à essayer de récupérer les branches de thym déplumée et perdues au fin fond de la sauce ou qui finis toujours par me retrouver avec un bout de laurier coincé entre deux molaires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha!!!! J'ai ri mais alors j'ai ri en lisant ton commentaire! Allez, okiche, j'veux bien être ton amie, va! Je ne voudrais pas être la cause d'une crise profonde dûe aux branches de thym perdues dans les méandres de tes plats mijotés!

      Supprimer
  6. Ça donne envie de s'acheter une petite machine de base qui servira aussi à faire les bas de pantalons! c,est vraiment mignon!Gros becs du Québec!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les bas de pantalons! Quel calvaire! Surtout quand le pantalon est à pattes d'élephant ;-) Tu fais pas de couture Julia? J'l'aurais pourtant parié!
      becs!

      Supprimer
  7. ha ben je trouve ça super comme idée, ça change des caramels et autres douceurs qu'on voit chaque année !! bisous et merci pour le partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis Barbara, c'est bien plus original! Bon maintenant, les caramels et autres douceurs... j'aime bien ça aussi hein ;-)
      A bientôt!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...